Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 13:46

L'aventure commence un samedi matin ordinaire en Chine. Départ à 8 heures pour deux heures de route a travers la campagne du Guizou, direction une grotte dont on ne connaît , ni le nom ,ni sa localisation, bref nous faisons confiance a nos guides Chinois. Arrivé sur place, ça sent le gros trou, celui ou l'on va pouvoir courir dans des galeries de 30m x 30 m. Doucement nous nous approchons du monstre, au fond d'une profonde gorges un large lit de rivière en se moment a sec se perd sous la montagne. Partit d'un petit village nous descendons de 200 mètres de dénivelé pour rejoindre le fond de la gorge. Le suspens est grand et c'est en courant que nous nous approchons du dit monstre. Et quel monstre, arrêté en pleine élan nous butons sur ...allez deviner? soyer un peu imaginatif. Un lac... non c'eût était trop facile, un grand puits, non plus... Un énorme  tas d'ordure, un monticule nausée a bond occupe tout le cirque d'entrée. C'est la stupéfaction, depuis des décennies le monstre a servie de gigantesque poubelle pour tout le canton. Le demie tour ou l'explo, c'est la première fois que nous nous posons la question. Pour accéder au porche il va falloir traversé un marécage en putréfaction. Il faut tout de même voir, effectuer notre mission, explorer, topographier. Nos deux jeunes guides de l'institut du karts sont aussi abattus que nous, surtout que l'un d'eux est en basket. La galerie d'entrée est vaste et pourrai être de toute beauté mais l'homme en a décidé autrement. Après 250 mètres un siphon comportant autant de poubelle que d'eau nous arrête. Une escalade de 8 mètres permet de prendre pied dans un fossile un peu moins sale. Un P 7 et nous retrouvons la grosse galerie et ses poubelles. Au grès de la progression nous rencontrons plusieurs affluent tous plus immonde les uns que les autres. Certaines concrétions ont pris des couleurs peu habituel. Après une progression de 1200 mètres nous nous arrêtons sur refus de remplir les bottes. Devant nous un bief nous obligerai a prendre un bain et personne ne souhaite prendre le risque.

L'intérêt d'avoir fait la topo, des photos et des observations est grand. Puisque nous sommes là pour effectuer un travail qui sera rendu ,via l'institut du karts au autorité. La Chine est un pays qui avance vite, qui réagit et corrige certaine erreur. Le risque de santé public pour les habitants côté résurgence est important et nous pensons que la réaction ne se fera pas attendre. En France aussi il existe encore un grand nombre de réseau pollué et c'est en partis grâce au travaux des spéléos que certaine solution sont trouvé, nous avons ici comme ailleurs un devoir d'informer et de conseiller les décideurs pour améliorer tout cela.


P1050631.JPG

Juste avant l'entrée (photo E Sanson)

 

P1050638.JPG

Le siphon et le pied de l'escalade (photo E Sanson)


Partager cet article

Repost 0
Published by Lionel et Eric - dans CHINE - Chishui 2010
commenter cet article

commentaires

bab 28/11/2010 22:07


ca fait peur


asv 29/11/2010 13:11



oui ,surtout qu'on vient de se rendre compte que le réseau doit être enorme et doit resortir trés loin dans une vallée.Plus bas les gens utilise l'eau....



Présentation

  • : ASV
  • ASV
  • : association speleo vercors. club villard de lans.
  • Contact

Profil

  • asv
  • L'association spéléo vercors est un club regroupant des passionnées du milieu souterrain.Vous trouverez dans ce blog des infos club mais également des publication d'explo inédite, des rapport d'expéditions et bientôt quelques topos du Vercors
  • L'association spéléo vercors est un club regroupant des passionnées du milieu souterrain.Vous trouverez dans ce blog des infos club mais également des publication d'explo inédite, des rapport d'expéditions et bientôt quelques topos du Vercors

Archives

Catégories