Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 21:25

De nouvelles séances spéléos ont pris court à l'ASV tous les mardis. Au programme de la boue, du cailloux. Ce sont les journées désob

Déjà deux merdis au B11 avec Cédric, Mya et Barnabé. Bientôt les photos

Repost 0
Published by asv
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 21:23

Vercors Paradis Spéléo est la nouvelle exposition temporaire à la Maison du patrimoine de Villard de Lans. Venez découvrir l’ histoire et l’univers fantastique de la spéléologie en Vercors. Du mercredi au samedi de 15h à 18h, le dimanche de 10h à 12h. Fermeture le mardi. A voir sans modérarion, fraicheur garantie.

Repost 0
Published by asv
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 18:05

Eh oui en fin un espace pour pauser les photos du club

https://picasaweb.google.com/108419756488160028652

Repost 0
Published by asv
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 17:48
Repost 0
Published by asv
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 10:48

Petite prospection en falaise avec Tom Tom au dessus de Bournillon.

Du gaz mais pas de courant d'air. Juste de petite baumes mais l'envolée est sublime

Au fil du courant d'air, quelques séances désob aux Cloches et tremie voisine des Cloches et à la décroissance. Ceci étant, rien de passable.

Peut être le scialet du Lautaret. A voir

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by asv - dans explo
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:06

Bonjours a tous

L'hiver tire a sa fin et comme a notre habitude l'Association Spéléo Vercors est a la bourre pour les publications. Des articles plus détaillés viendrons plus tard.

Plusieurs choses ont était réalisés: des explorations sur le Vercors, un camp spéléo et rando en Roumanie, des randos sur les hauts plateaux du Vercors, de la désobstruction au Scialet du Lauzet et le début d'une étude de cavité au Scialet de la décroissance.

Fautes de temps pour réaliser un compte rendu complet, voici quelques photos. Et la topographie inédite de l'Oeil de la Dhuy.

IMGP0548.JPG

Les carriéres Romaine sur les Hauts Plateaux du Vercors

(photo: Benoit Mandon)

IMGP0563.JPG

Le Grand Veymond et son aiguillette au petit matin.

( photo: Benoit Mandon)

IMGP0554

Une partie de l'équipe haut plateaux; Cynthia et Lionel.

(photo: Benoit Mandon)

IMGP0578.JPG

Une des mains courante du Scialet de la Décroissance avec Lionel Revil

(photo: Benoit Mandon)

Duis.jpg

Topograhie de l'Oeil de la Dhuy réalisé par Stephane Lips du Groupe Spéléo Vulcain de Lyon.

IMGP0616.JPG

La résurgence de Goule Noire lors de la crue du 17 Mars 2011.

(photo: Lionel Revil)

IMGP0618

La cascade du barrage de la Bourne lors de la crue du 17 mars 2011

(photo: Lionel Revil)

IMGP0612.JPG

La crue du 17 Mars 2011 a la résurgence de Goule Blanche.

A la nage c'est pas possible, alors ont s'accroche aux panneaux....

 

Pour l'ASV: Lionel, et oui y a que moi qui boss ici. A vos plûme......

(photo:?????)

Repost 0
Published by asv - dans explo
commenter cet article
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 00:39

Le 21/02 une nouvelle sortie a eu lieu au Scialet de la Décroissance. Les objectifs étaient multiples; divers relevés effectués par Laurent pour son mémoire BE, escalade et désob dans l'amont, rééquipement. Quelques mètres de premiére ont était effectué et d'autres sorties sont prévues prochainement.

Participant: Benoit, Laurent, Yoyo pour l'ASV et Florent et Stef du PGHM.

TPST: 6h30mn.

Repost 0
Published by asv - dans explo
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 17:49

Voici la première partie des cavités explorés sur le secteur de Wenya et sont massif de karst a piton. Ce secteur sera bientôt classé géoparc et c'est dans le cadre de l'étude de terrain que l'institut national de géologie karstique organise l'exploration de la zone.

 

Les descriptions d’accès sont données depuis le village de Wenya dont les coordonnée sont:Est: 223 666 Nord: 2 779 495 Altitude: 243 m. Ou depuis notre camp avancé situé a l'intérieur du massif: Est: 225 410 Nord: 2 792 712 Altitude: 350 m.

La divulgation de carte chinoise étant interdite, nous ne pouvons fournir une vue d'ensemble. Pour les personnes intéressés, la zone ainsi que certaine grosses entrées sont visible sur Google Eart .

 

Les topographies seront disponible ultérieurement sur le blog dans la future rubrique topographie.

 

Résurgence de Ganyou

Coordonnée UTM WGS 84.

Est: 225 469 Nord: 2 792 611 Altitude: 354 m

Développement: 470 m Dénivelé: - 2m / +12m

 

Accès: Depuis le camp, rejoindre le lit de la rivière et le remonter sur 150 mètres. ( 5 mn)

Description: L'entrée , haute d'une quinzaine de mètres pour neuf mètres de large est occupé par un plan d'eau profond. Deux solution pour l'exploration, en canot ou par une vire situé en parois droite. Cette solution a était utilisé pour l'exploration. Après cinquante mètres l'équipement d'une première main courante est nécessaire. ( C14, 2 an et 3 Goujons) Une vaste terrasse fait suite et permet de prendre pied dans une marmite suspendu. La deuxième main courante permet de gagner encore 25 mètres et par une descente de 4 mètres de prendre pied dans la galerie a la fin du plan d'eau ( C 35, 4 an et 6 goujons) Juste avant la descente une galerie peu large mène a une deuxième entrée. Un shunt étroit permet également de contourné le P 4. La galerie occupé par des blocs et des galets roulé mènent a des marmites ou coule un mince filet d'eau ( 2 l/s). A la faveur d'un virage vers l'Est le conduit change de morphologie, un important remplissage de gravier l'obstrue en partis. Une vasque habité de poissons et de crabes occupe le point bas. A gauche des boyaux sans courant d'air, obstrué de branchage et de déchet mènent a un siphon étroit. Les dimensions deviennent importante et c'est par un laminoir de 40 mètres de large pour 3 mètres de hauteurs agrémenté de bancs de graviers que l'on arrive au siphon terminal.

DSCN1424

 Aprés le bief d'entré ( L. Revil)

 

Kengrong

Coordonnée UTM WGS 84

Est: 224 635 Nord: 2 791 735 Elévation 585 m

Développement: 1009 m  Profondeur: - 136 m

 

Accès: Depuis le camp, prendre le sentier en direction du village Wenya. Au premier embranchement ( 10 mn) prendre la sente de droite. Celle ci monte raide pour rejoindre un bon chemin ( 20mn). Continuer sur la droite, traversé plusieurs espace plat , lieu de culture aujourd’hui en friche. Une voie romaine et des escaliers raide à franchir un petit col (35 mn). Encore 5 mn et la vaste dépression d'entrée se trouve 20 mètres a droite du sentier. ( 40 mn)

Description: La dépression d'entrée, d'un diamètre d'une soixantaine de mètres forme un puits de 28 m. Le meilleur accès se trouve sur la bordure sud-Ouest. Un arbre de bonne taille permet d'équiper cette première vertical plein vide. La base est occupé par une végétation dense formé de fougère et d'arbuste. A l'ouest une pente raide formé de terre et de bloc descend facilement jusqu'à la côte – 72 m. Peu avant le point bas une coulée stalagmitique occupe la parois Nord. Le fond, bouché par de l'argile ne laisse espérer aucune suite. De retour a la corde en longeant la parois sud nous avons taillé un chemin permettant d'approché un vaste porche situé a l'Est. Un ressaut de 2 mètres et une pente ébouleuse mène sur la lèvre d'un puits de 44 mètres. L'équipement passe d'abord sous un gros bloc suspendu avant de suivre une large coulé menant au plein vide de 25 mètres. ( 10 goujons , 1 an, corde de 70m). Cette descente permet de prendre pied dans une grande salle occupé par un large conne d'éboulis a la profondeur de 87 mètres.

A l'Est après avoir descendu deux ressaut formé par des blocs nous découvrons les reste d'une installation d'exploitation de nitrate . Un four, un bassin de décantation effondré et une couchette se trouve en parois sud. L'état de conservation est très correcte mais difficile a daté. Reste la question du cheminement utilisé par les exploitants pour descendre au site a la quel nous n'avons pas trouvé de réponse. La galerie, large d'une vingtaine de mètres monte en pente régulière, le sol est occupé par des gours avant d'arriver devant une succession de cinq disque situé en parois nord. Peu après la galerie est obstrué par des coulées stalagmitique, -76 mètres.

Retournant dans la salle ébouleuse la galerie sud se poursuit par l’ascension d'une succession de coulée stalagmitique . Au sommet, en contournant quelques large stalagmite la galerie donne sur un R 5. Juste avant sa descente on peut noter la présence d'un squelette de serpent. Le courant d'air a un débit de l'ordre du m³/s. La salle faisant suite d'une largeur de plus de quatre vingt mètres pour vingt trois mètres de hauteur a le sol recouvert de gour fossile. A l'Ouest un passage de quatre mètres de large mène a une succession de ressaut sur calcite. Plus loin la descente sur plus de quarante mètres d'une coulé stalagmitique demande la plus grande vigilance. Les deux fond a – 136 mètres occupé par l'argile ne laisse espérer aucune continuation.

DSCN1587

 Les disques (L.Revil)

 

Fendong

Coordonnée UTM WGS 84

Est: 226 113 Nord: 2 791 627 Elévation 678

Développement: 816 m Profondeur: - 121 m / +3 m

 

Accés: Depuis Wenya rejoindre le village de Daji. Prendre le sentier montant en direction de Ganbangdong, puis par un col au nord-est passer dans une combe parallèle .Continuer pour franchir un autre col. Peu après prendre le chemin de droite traversant une ancienne zone de culture. La grotte se trouve immédiatement au bord du chemin . 20 mètres au dessus des cultures. (1 h depuis Wenya)

Description: L’entrée de petite dimension ( 2x3m) a était aménagé avec des pierres par quelques marches. Au bout de 25 mètres la galerie recoupe un tianken. Le sol est recouvert de mousse et de concrétions altéré. Au sud en passant derrière un groupe de concrétion la galerie prend de la pente. Le sol est maintenant recouvert de gour. Sur la droite une galerie mène a une deuxième entrée. Le point bas de cette galerie se trouve a – 25 m. En longeant la parois de droite se trouve l’accès a la deuxième salle. La descente vers le point bas de – 105 m se fait par une succession de gour. Pour rejoindre le deuxième point bas il faut remonter l'éboulis, au sud. Après avoir franchit un petit col formée par des concrétions ( -46 m). La descente de plusieurs ressaut sur calcite permet de rejoindre le point bas de – 121m. Il existe une galerie ascendante, visible au dessus du point -25m que nous n'avons pas réussi a atteindre. Les deux fond sont complètement obstrué et il ne semble pas possible de trouver de continuation a ses gros volume.

 

  Yanlüdong

Coordonnée UTM WGS 84

Est: 227500 Nord: 2792530 Altitude: env 250 m

Développement: 1866 m Profondeur: + 85 m

 

Accès: Du village Wenya prendre le chemin carrossable traversant le village par le nord. Aprés les dernières maisons continuer sur le chemin jusqu'à croiser le lit d'une rivière. Remonter celui ci par la droite grâce a un sentier menant au porche . 15 mn de marche depuis le village.

Description: Le Porche de bonne dimension, mesure environ 30 mètres de large pour une quinzaine de hauteur. Le courant d'air est puissant, et la forme de la galerie ainsi que la couleur des galets démontre un fort débit en période pluvieuse.Il n'y a aucune ramification jusqu'à 400 mètres de l'entrée ou a la faveur d'une fracture un petit réseau se développe. Celui de droite se termine rapidement sur une obstruction formé d'argile et de branchage. A gauche, une escalade de deux mètres permet de remonter une galerie basse de plafond au sol joliment décoré de gour. Cette galerie rejoint le drain principal a cinq cent cinquante mètre de l'entrée. Les dimensions deviennent importante. Sur la droite, par une large galerie déclive et ébouleuse, un premier accès a la galerie supérieur est possible. En poursuivant la grande galerie,la sortie se fait par un porche de 50 mètres de large pour plus de 70 mètres de hauteur. (Alt: + 18 m). Le porche de galerie supérieur ( + 51 m) est accessible par un bon chemin empierré, jadis utilisé pour l'exploitation des nitrates dont ont retrouve de nombreuses traces dans la zone d'entrée. La suite est une grande salle occupé de gros blocs et de concrétions fossile. Au point haut en parois droite se trouve la galerie ébouleuse rejoignant le réseau inférieur. Après avoir descendu un éboulis et gravit un R 5 il faut chercher sur la droite un petit passage entre les concrétion permettant l’accès à nouvelle salle. Au point bas après une escalade de 2 mètres un petit réseau fortement boueux a été suivie jusqu'à une obstruction de bloc et d'argile. Le terminus se trouve 36 mètres au dessus de l'entrée inférieur.

 

Les trois cavités suivante pourraient former un seul et même réseau. Le manque de temps sur la zone ne nous a pas permis d'effectuer les jonctions. Mais il existe de grande chance de continuation dans Wangloudong ainsi que dans les amonts de Yaodong.

 

 Wangloudong

Coordonnée UTM WGS 84

Est: 225 225 Nord: 2 792 568 Altitude: env: 350m

Développement: 253 m + 200 m nt Profondeur: - 39 m

 

Accès: Depuis le camp, traverser les terrasse de culture vers l'Ouest pour rejoindre une doline. L'entée se trouve sur le haut de la bordure Ouest de celle ci. 10mn.

Description:Deux ressaut de 2 et 3 mètres précédent un P 7 descendant dans la galerie d'entrée. En suivant la parois droite, après avoir franchis une étroiture formé par une coulé stalagmitique la progression est stoppé par un siphon. De retour dans la galerie d'entrée une escalade facile de 8 mètres permet de rejoindre un niveau supérieur fossile fortement ventilé . Les dimensions sont intime et une succession de ressaut donne accès a un P 15 protégé par un gour vide qu'il faut escalader ( 2 m).Le puits d'abord incliné se termine par une descente plein vide de 10 mètres. Sur la droite la progression est immédiatement arrêté par un bassin profond devenant siphonnant. Nous avons ainsi shunté le premier siphon. La suite est une galerie rectiligne, balayé par le courant d'air et dont le sol est recouvert de gour du plus belle effet. Au bout de quatre vingt mètres un premier plan d'eau barre le passage. Une main courante permet de se retrouver sur une arche formé par des blocs et des concrétions. Sans bateau la suite est un peu compliqué. Un autre bief faisant suite, une succession de main courante et une descente de 6 mètres permet de rejoindre l'eau.( terminus topo) Un dernier effort en escalade au dessus de l'eau amènent a une plage de boue profonde. Le courant d'air forme ici des vagues sur l'eau. Un passage aquatique peu large permet de retrouver des dimensions plus respectable. La boue est omniprésente et ce n'est qu'a la faveur d'une escalade de 3 mètres que nous la quittons. Une grande salle un peu compliqué fait suite. Il faut monter sur la gauche puis traversr a droite pour trouver un laminoir descendant fortement ventilé donnant accès par un R 3 a de plus vaste volume . Ce terminus se trouve à environ 200 mètres du dernier point topo. Cette cavité sera un des objectifs pour une prochaine expé sur la zone. Une traversée est sans doute possible avec une résurgence décrite plus loin, Yaodong.

  Grotte

Juste avant le grand bief (E.Sanson)

 

Maogidong

Coordonnée UTM WGS 84

Est: 224 239 Nord: 2 791 212 Altitude: 516 m

Développement: 426 m Profondeur: - 125 m

 

Accés: Depuis Kengrong, continué a descendre par une succession de terrasse de culture et d'escalier empierré jusqu'à rejoindre un nouveau chemin. (10 mn). Suivre celui de droite sur environ trois cent mètres avant de bifurquer sur une petite sente situé sur la gauche. (15 mn). Traverser des bambous et repérer en contre bas une fracture orienté Nord-Est occupé par des blocs. Le courant d'air faisant bouger la végétation aide également a se repérer. (20 mn). Une heure depuis le camp.

 

Description: Les trois orifices sont installées sur une fracture (az 26°). Celui du milieu est le plus pratique. Un R5 donne sur un P6 ( 1AN + 1G). Il reste également des goujons de 10 mn installés par les Chinois. En bas après quelques petits ressauts l'on prend pied dans une galerie concrétionée. Le plus simple est de suivre la parois de gauche , qui permet de descendre au fond d'une salle ou les traces de passage sont nombreuse. Remonter une pente de terre et repérer sur la gauche une fenêtre au sommet d'une escalade de 4 mètres. La descente glissante d'une coulé permet d'accéder a un pan incliné d'une vingtaine de mètres qu'il faut équiper. ( 1 AN + 1 G + 1 AF). Le bruit d'une rivière se fait entendre, ce sera le fil conducteur de la progression. La galerie fortement déclive est occupé tantôt par des bloc énorme tantôt par du concrétionement. Suivre au plus facile les traces devenue maintenant plus rare. A la faveur d'un changement de direction vers l'ouest le grondement devient plus important. Encore quelques gros bloc a désescalader et la progression pédestre est arrêté par un vaste éboulis plongeant en direction de la rivière. Côte – 125m. L'équipement est un peu compliqué a cause des risque de chute de pierre. Une main courante, main droite permet d'avancer jusqu'à une arche formé par le recoupement d'un petit méandre. Une descente de 8 mètres menant a une large terrasse sera notre terminus. La suite de la descente demanderai une très sérieuse purge. La rivière s'écoule une soixantaine de mètres plus bas. Le terminus doit se trouver a environ – 140 mètres mais n'a pas était topographié. L'équipement demande 12 goujons, 2 an et 1 AF ainsi que 50 mètres de corde. Avant notre passage un groupe de spéléo ?? Chinois serai descendu jusqu'à la rivière en équipant en directe dans l'éboulis.

 

Yaodong

Coordonnée UTM WGS 84

Est: 223 780 Nord: 2 790 140 Altitude 251 m

Développement: 2626 m +250 m non topographié Dénivelé: + 55 m

 

 

Accès: Cette cavité est la résurgence d'une partie du massif elle se situe a environ 45 km de voiture de Wenya et beaucoup moins a vol d'oiseau. Depuis le village de Yaoni descendre la rivière Jinchengjiang grâce a une barque a moteur. La résurgence se trouve au bout du premier affluent situé en rive gauche. Environ 15 mn de navigation sont nécessaire. Le porche inférieur offre un bon débarcadère sur la droite. Pour rejoindre le porche supérieur il faut se faire déposer sur une plage 100 mètres a l'aval et remonter un chemin en partit empierré. 10 mn de marche.

 Description: Le meilleur accès se fait par le porche supérieur. A l'aval une succession de bief et d'escalade d'escalade de bloc permet de rejoindre une cascade de 4 mètres que l'on franchit par la droite. Un chaos permet de retrouver l'entrée supérieur. Le cours d'eau a creusé une galerie large de 10 mètres pour environ 80 mètres de hauteur. Le plafond accueil une grande colonie de chauve souris. Au moment de l'exploration le débit est estimé a 150 l/s. Un fossile semble exister sur la gauche et l'on peut l’apercevoir par plusieurs fenêtres. L'utilisation du canot est obligatoire. Suite au premier bief de 30 mètres la rivière serpente sur un sol sableux avant de se poursuivre par un lac profond. Après 60 mètres de navigation une galerie supérieur est visible sur la droite. Un peu plus loin, toujours a droite un talus d'argile non remonté donne accès a une autre galerie. La navigation se poursuit. Après un virage a droite les dimension diminues. Il faut franchir une succession de rétrécissement formé par des coulée stalagmitiques. Le plus étroit d'une largeur de 1m20 demande la plus grande vigilance. A sa sortie, un tronc est coincé a 4 mètres de hauteur. Encore 80 mètres de navigation sont nécessaire pour rejoindre le prochain banc de gravier. De cours bief et talus de gravier mène a un élargissement. De gros blocs sont posés sur le sable. La largeur est ici d'environ 40 mètres. La résonance formé par ce vide haut de 150 mètres est impressionnante. La rivière se remonte en suivant des talus de gravier et quelques courtes navigations avant de rejoindre une deuxième salle. C'est la Salle de la Jonction. Les balcons ébouleux de Maogidong se trouve une centaine de mètres au dessus, en témoigne les impactes de bloc trouvé un peu partout. La rivière cascade de bloc en bloc et c'est par un chaos pénible a franchir que l'on rejoint le prochain bief. Formé par l'amas de bloc ses abords sont rendu glissant par la boue déposé lors des crue. D'une longueur de 120 mètres il n'est séparé du bief suivant que par une plage de gravier. (+ 38m). Quarante mètres de bateau permette de prendre pied dans un nouveau chaos. Des cascades infranchissable se contourne par la droite pour rejoindre une large galerie occupé par des remplissages d'argile et de sable ou serpente la rivière. Préférer la navigation a la marche sur les berges pour les prochains 80 mètres. Sur la droite une galerie défendu par une escalade n'a pas était exploré. 30 mètres de navigation avant de buter sur un ressaut de deux mètres ou la corde est utile pour sortir de l'eau. Le canotage se poursuit dans une rue d'eau encombré de bloc. Un débarcadère formé de bloc protège le prochain lac. Côte + 48 m et 2626 m terminus topo. Suit un autre lac d'une longueur d'environ 60 mètres. En sont milieux une conduite forcé d'un mètres de diamètre, facile d’accès n'a pas était exploré. Plus en avant la morphologie des galerie change. L'eau semble sortir sous des blocs que nous franchissons pour rejoindre une conduite forçé occupé par des monticules de boue et des vasque d'eau semblant stagné. Un lac profond a l'eau argileuse nous arrête, devant la galerie semble continué. Nous sommes a environ 250 mètres du terminus topo. Il n'y a plus de courant d'air. Des suites pourrai être trouvé en continuant au terminus grâce a un bateau, en fouillant le dernier chaos ou l'on perd la rivière ou en accédant au différent fossile.

 DSC00580

 L'entré inférieur (L.Revil)

 

 

 

Repost 0
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 05:33

Quelques déboires pour l'équipe du Nord. Suite a des problèmes d'autorisation d'exploration nous avons perdu trois jours sur les routes. Nous avions rejoint Renhai pour y explorer quelques cavités mais le gouvernement local en a décidé autrement. Nous avons donc repris la route direction Guiyang ou nous avons quand même passé une soirée agréable avant de rejoindre l'autre équipe a Bama.

Bama est une région relativement touristique ( pour les Chinois) car il y a une forte concentration de centenaire. On y boit l'eau de la longévité... Nous avons retrouvé le relief des karsts à pitons et des températures clémente de l'ordre de 25°. 

Des photos suivrons un peu plus tard.

Repost 0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 17:14

En Chine il est déja tard, nous avons effectué plus de dix heures de route aujourdhui et sommes un peu fatigué, pour ce soir vous n'aurez droit qu'a un lien vers un compte rendu de la deuxiéme équipe:

link

Repost 0

Présentation

  • : ASV
  • ASV
  • : association speleo vercors. club villard de lans.
  • Contact

Profil

  • asv
  • L'association spéléo vercors est un club regroupant des passionnées du milieu souterrain.Vous trouverez dans ce blog des infos club mais également des publication d'explo inédite, des rapport d'expéditions et bientôt quelques topos du Vercors
  • L'association spéléo vercors est un club regroupant des passionnées du milieu souterrain.Vous trouverez dans ce blog des infos club mais également des publication d'explo inédite, des rapport d'expéditions et bientôt quelques topos du Vercors

Archives

Catégories