Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 23:40
Sur le Vercors c'est bientôt la sécheresse alors nous avons sortie notre groupe électrogène et nos pompes. Depuis début juillet quelques mètres de première ont était effectué grâce a ce matériel.

Grotte du Pont de Âniers: 40 mètres de nouveau après la vidange du siphon et 3 journées de désob. Une petite conduite forcé a fort courant d'air nous a permis de nous enfoncer plein nord dans le massif. Bab,le Bronth,Jakar et Yoyo. La suite en septembre.....

Grotte des Brigands ou le bien nommé Trou Souffleur de la cordelière: reprise de la désob dans ce trou situé au dessus de résurgence de Bouilly. Nous avons continué les travaux entrepris depuis longtemps par le GSC, puis par Bernard Cruat et plus récemment le FLT qui a eu quelque soucis avec le propriétaire. Dans la branche amont nous avons parcouru environ 130 mètres de petits conduits et méandres avec arrêt sur envie de voir l'aval. Celui ci est très prometteur et c'est d'ailleurs d'ici que provient le courant d'air. Arrêt au bout de 30 mètres sur remplissage de gravier et obligations de sortir pour aller travaillé a Grotte Roche ( les jolies colonies de vacance...........)
Promis ont revient bientôt. Bab et Yo.

Trou de Charpichon: Pompage a - 6m et 11m de long en 6 heures. La suite dans les jours qui viennent. Yo.

Résurgence du Bruyant:
Juste une petite visite pour voir comment baisser le seuil du siphon. C'est pas gagner !!

Résurgence de l'Ours:  La future section plongée a encore frappé. En deux sortie le troisiéme siphon a était franchit par Manu Tessane. La topo est réalisé jusqu'au départ du S3. Vive la sécheresse.
Environ 100m de premiére post-siphon. (arrêt sur trémie).......
Le dévellopement est porté a environ 350m.
Plongeurs: JC Pinat et Manu
Porteur et Topo: yo
Repost 0
Published by - dans explo
commenter cet article
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 23:31
Ce nouveau trou est situé sur notre zone favorite des Essarteaux. L'entrée de bonne taille s'ouvre au fond d'une grande doline marqué sur les cartes. Nous avions déjà remarqué l'entrée en septembre dernier , peu avant la découverte de la Décroissance. Devant le nombres de chantier en cours à cette période nous décidons de garder la chose sous le coude pour plus tard. De retour sur le secteur avec Bab nous décidons d'y entreprendre un petit chantier ,quel ne fut pas notre surprise de voir des trace de désob?!?
Pas de marquage ni de matériel sur place, d'où le nom de la cavités.
En grattant quelques cailloux sur le bord de l'entrée principal nous nous retrouvons dans un beau méandre fossile, après trente mètres de premières nous arrivons sur la lèvre d'un gros puits. Après un équipement en vire nous descendons un P35. Au fond après un R2 et une étroiture nous nous arrêtons dans un méandre étroit. Encore de la désob!! nous n'en n'avons aucune envie aujourd'hui et décidons d'aller faire une petite escalade au sommet du P35. Celle ci nous livre encore 20 mètres de galerie.
La suite sera pour plus tard........
Nous avons trouvé qui se promène sur le secteur et nous allons discuter pour voir comment continuer les explos et échanger nos donnés afin que le travail avance sur cette zone ou il y a encore beaucoup de boulot.

Yo
Repost 0
Published by - dans explo
commenter cet article
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 22:03


Grace a bimbo negrito, nos barres cereales fetiches et engraisses aux tacos, arret a -700 m dans Tipitli sur etroiture. L annee prochaine on garde les bimbos sans tacos.
Pleins de super objectifs atteints
y a plus qu a patienter

et le Vercors quoi de neuf. y a plus de grottes dans le Vercors ou bien il ya trop de speleos dans les grottes.
Repost 0
Published by - dans explo
commenter cet article
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 18:35
Ca y est on est en plein dedans
Arrive dans la nuit a Tehuacan
Une tortilla et on enfilera demain le baudrier
les mexicanos de l ASV
Repost 0
Published by - dans explo
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 00:39
Vendredi 9 janvier, lors d'une séance de ski nous allons voir une cavité restant toujours ouverte malgrés la neige. Elle se situe dans le secteur du Grand Buisson sous la Moucherolle. Nous n'avons pas trouvé de trace de ce trou dans les inventaires du secteur et nous y organiserons prochainement une sortie. Participant: Bab et Yo.

Quelques jours avant il fait beau et j'en profite pour aller faire le couloir du gazex a la Grande Moucherolle. Une petite heure de bartasse dans le couloir permet d'accéder a l'arête. Trés beau panorama et pure moment ne plaisir a la descente.C'est pas de la spéléo mais ces quelques photos vous donnerons peut être envies de venir participer a des prospections Hivernal.


L'arête somital de la Grande Moucherolle
                                                                                          Panorama vers le sud


Le couloir du Gazex
Repost 0
Published by - dans explo
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 23:41

L'ASV une équipe qui gagne.
Repost 0
Published by - dans explo
commenter cet article
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 23:59



Tout est partis d’un constat très simple et réaliste, « y en a mare de la désob ingrate et qui paye pas, faut prospecter ». Sur ce nous sortons carte et inventaire et cherchons une zone simple d’accès, n’ayant pas était refouillé récemment. Nous tombons d’accord sur un grande surface forestière s’étalant de la cabane de Malaterre au Nord jusqu’au Collet de la Coinchette au Sud. La limite Est sera le GR 91 et la limite Ouest la Crête de la Sambue et le Pas de l’Anes. Le secteur a déjà était bien fouillé par les générations précédentes mais aucun réseau digne de ce nom n’a était découvert. Le terrain est fortement accidenté de doline et fracture mais l’ensemble possède un couvert forestier important. Après une douzaine de sortie prospection et plusieurs désob ne donnant rien, la chance nous souri

 

 

Fin septembre lors d’une prospection Barnabé trouve une grande doline avec une grotte en amont, un puits obstrué, et différent départ sur joint de strates.

 

Début Octobre le voila de retour avec Benoît. Ils réalisent une grosse séance de désobstruction dans une entrée sur joint des strates avec un peu de courant d’aire. Avant de partir, ils fouillent le fond de la doline et trouvent un petit départ sous des blocs. Une fois déblayé ils progressent de deux mètres dans un boyau et s’arrêtent sur du très étroit avec un petit écho devant.

 

Le 06/10/08 : Nous revenons avec la ferme intention de se rapprocher de cette écho. Après 4 heures de désob nous sommes descendu de 1m50 et avons devant nous un méandre minuscule,et toujours cette écho qui nous nargue. Bab et Yo.

 

07 /10/08 : Agacé par cette écho nous revenons avec les moyen approprié. Nous avançons de trois mètres dans ce méandre très étroits. (15 cm de larges pour 1,5m de haut). Avec les remblai il se transforme en boyau et au terminus même une fouine anorexique aurai du mal a passer, mais l’écho et là, juste devant. 5 h de chantier. Bab et Yo.

 

09 /10/08 : Devenu insomniaque a cause de cette écho, Lionel continue la désob et se rend compte que la suite n’est pas dans le méandre mais sur la droite, un joint de strates vidé, l’écho est la. Après 6h de désob la suite est ouverte et en plus cela a l’air grand. Yo.

 

Le 10 /10/08 : Excité par l’écho et l’imagination travaillant, Bab dort avec ses bottes et Lionel avec sa combinaison. Le trou nous vit arrivé a 7h du matin et l’écho nargueur ne pu se cacher encore une fois. Descente d’un P6 et d’un P7. C’est grand et concrétionné. Encore un P5 et devant nous, s’ouvre un méandre haut mais étroit. On commence a rager. En montant de 2 mètres nous trouvons un étage pénétrable. Au bout de 10 mètres le sourire revient et nous continuons dans ce méandre pas très large mais haut de 4 à 6 mètres. Devant nous croisons un affluent et plus loin un P4 nous arrête. Pas de corde. Une petite désescalade, une étroiture et nous shuntons l’obstacle. Un écho nous titille les oreilles et après quelque virage Bab se retrouve gesticulant et hurlant en oppo au dessus d’un trou noir. Faute de corde nous remontons en estimant la longueur du méandre. 50 mètres, plus les puits, nous sommes ravie et sortons après 3 heures d’explo. Bab et Yo.

 

Le 13/10/08 : Bab étant partie en expé en Roumanie, nous l’attendons pour explorer la suite. Nous consacrons une sortie a quelque travaux d’élargissement et a de l’équipement. La tête du dernier puit et équipé. Nous regardons vers le bas avec envie, mais ne descendons pas. TPST : 4 heures. Marie et Yo.

 

Le 23/10/08 : C’est le grand jours et il y a foule. Nous sommes dix et pour une fois nous sommes organisée. Thibaut, Sabine et Lionel sont devant. François et Bab a la topo. Bob et Tristan sont au rééquipement suivi par Christophe, Thierry et Marie pour les Photos. Au terminus, Sabine passe devant pour descendre le P23. Arrivé en bas elle se met a hurlé « on est pas les premiers ». Stupeur générale et interrogation. Elle vient de tomber nez à nez avec un squelette. Celui d’un ours gisant sur le sol et quelque peut calcifié. Puisque qu’il n’y a plus rien a craindre de la bête tout le monde descend. Le squelette et en position foetal et dans un très bonne état général de conservation, hormis le crânes qui est en plusieurs morceaux. Pendant que certain l’examine d’autre commence a chercher la suite. Après une escalade de 4 mètres nous retrouvons dans un méandre aval de bonne taille. Après avoir descendu un R2, une lucarne s’ouvre au plafond et nous mène dans galerie fossile. Un amont et un aval s’offre a nous. Rapidement l’aval donne sur un puit que Bob et Tristan équipe. Thierry s’occupe d’une désob dans l’amont, tandis que Christophe, Marie et Lionel poursuive l’aval du premier méandre. A l’aval fossile c’est un P14 qui est descendu suivi d’un R3 et d’un colmatage plutôt sérieux. Une étroiture au point bas sera quand même a revoir. Après vingt minutes de désob au descendeur  Thierry fait quinze mètres a quatre patte avant de butée sur des colmatage. Dans l’aval un petit actif et rejoint après avoir descendu deux petit puit de 5 et 6 mètres. Le fond et également décevant. Rapatriement général auprès de notre ours ou s’ouvre un autre méandre. Au bout quelque mètres, il y a un R3 au fond encore un méandre étroit, en face Tristan et Bab font deux tir pour essayer de s’approcher de ce qui semble être un puit. C’est sur ces quelque point d’interrogations et chantier que nous remontons dans la joie mais en sachant que pour la suite ce n’est pas gagné. TPST : de 6 à 7 heures.



 

Le 25/10/08 : Aujourd’hui nous partons pour essayer d’entrevoir le puit dont l’écho se faisait entendre la dernière fois. Après peu de chantier nous l’atteignons ,mais il n’en sera pas de même pour le descendre. Après 5 heures de chantier nous descendons un P7 avec a sa base un méandre encore une fois très étroit. Nous forçons la première étroiture et rebroussons chemin. Il faudra revenir avec des moyens appropriés. TPST : 5 heure. Bab et Yo.

 

Le 05/11/08 : Désobstruction de l’étroiture du fossile. Après quelque coup de truelle et pied de biche, le premier verrou et franchit et donne dans une alcôve pour contorsionniste ou le demie tour est difficile. Nous sommes au toit d’un méandre presque entièrement colmaté. Une étroiture de deux mètre a limite morphologique fait suite et donne dans le méandre qui est un peu moins colmaté, encore quatre mètres et il faudrait creuser un peu pour continuer. Un surcreusement avec un écho bizarre laisse voir une suite hypothétique avec une brave désob. Ce sera pour un autre jour et nous ressortons en fouillant quelque maigre départ. TPST : 7heures. François et Yo.

 

Le 06/11/08 : Nous sommes cinq pour aller continuer la désob des méandres situé en bas du P23. Bab et Sabine tente de forcer le méandre étroit en bas du R3. Pendant ce temps les 3 autres vont commencer la désob en bas du P7. c’est étroit et le chantier avance doucement. Sabine trouve le moyen de se coincer pendant une bonne demie heure derrière un virage ou elle n’aurai même pas envoyé le plus jeune de ces enfants. Ils nous rejoignent ensuite pour continuer le chantier. Et comme ont travail a gabarie minima nous perdons du temps entre chaque volé. Sabine remonte seul. Nous nous arrêtons, fourbu au bout de 6 mètres. TPST : entre 6 et 8 heures. Ben, Christophe, Sabine, Yo et Bab.

 

08/11/08 : Suite de la désob du méandre précédent. Ce sera le méandre « Broutmoules ». Nous reprenons l’élargissement au départ car lors de la dernière séance nous avons été un peu trop économe et qu’il est impossible d’aller travailler au terminus. Après avoir vidé quatre accus nous remontons un peu broyer par ce méandre et la sortie du P7 qui est des plus étroite. TPST : 8h30. Virginie, Pyb et Yo.

 

12/11/08 : On continu toujours la désob du méandre « broutmoules ». Après avoir vidé 4 accus et franchit deux nouveau virages nous découvrons la suite. Pas vraiment large le méandre prend de la hauteur et nous ne pouvons continuer sans poursuivre le chantier. D’un commun accord nous décidons de remonter tout le matériel au méandre de Sabine, « La Sabinerie » qui nous semble plus approprié pour trouver la suite . Nous vidons le 5 émes accus dans le virage ayant bloqué Sabine et ressortons. Steven, Bab et Yo. TPST : 8H30.

Repost 0
Published by - dans explo
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 20:33
Depuis le mois d'octobre nous sommes en exporation sur une nouvelle cavitée situé quelque part dans le Vercors. Pour l'instant nous sommes à - 80m. La suite s'annonce un peu plus compliqué, mais avec un peu de travail cette cavitée devrait nous livrer encore un peu de première. Un article plus complet sera bientôt publié. En attendant, quelques images.


     














Repost 0
Published by - dans explo
commenter cet article
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 20:16
L'ASV est née et son blog aussi. Cet outil a pour but de favoriser la communication entre les membres et pourquoi pas, vous donner envie de nous rejoindre. Toutes les formes de spéléo sont ici pratiquées; explorations, classiques, expéditions et formations font partie de nos projets. Petit club pour l'instant, nous espérons pouvoir vous compter bientôt dans nos rangs.
Repost 0
Published by yoyo - dans explo
commenter cet article

Présentation

  • : ASV
  • ASV
  • : association speleo vercors. club villard de lans.
  • Contact

Profil

  • asv
  • L'association spéléo vercors est un club regroupant des passionnées du milieu souterrain.Vous trouverez dans ce blog des infos club mais également des publication d'explo inédite, des rapport d'expéditions et bientôt quelques topos du Vercors
  • L'association spéléo vercors est un club regroupant des passionnées du milieu souterrain.Vous trouverez dans ce blog des infos club mais également des publication d'explo inédite, des rapport d'expéditions et bientôt quelques topos du Vercors

Archives

Catégories